Michèle Arretche artiste plasticienne

photo : J.L.SAÏZ

Bienvenue !

 

"Je ne peins pas parce que je n’ai rien à dire.

Je peins : Je peins parce que nous avons vécu ensemble,

parce que j’ai été un parmi nous,

corps près de nos corps.

Je peins parce qu’ils ont laissé en moi leur marque indélébile

et que la trace en est la peinture."

Michèle ARRETCHE   

 

 

 

Vous êtes le 4974ème visiteur

Démarche artistique

Abstraction lyrique, voire poétique, admirative de Cy TWOMBLY et Gerhard RICHTER.

Influence architecturale sous-jacente, mais mise en abyme, déséquilibre souligné par des diagonales, des failles, des fissures, des gouffres souvent créés à la craie grasse en gestes francs et déchirants. Utilisation systématique du couple Noir/Blanc et apparition soudaine, récurrente, invoulue (?) de la croix latine.

L’équilibre est reconstruit grâce au format carré, privilégié.

Les couleurs vives, éclatantes, contrastées veulent exprimer le combat victorieux de la vie sur le désastre et le néant.

Une touche de « figure », parfois hyper réaliste, parfois onirique, surgit pour bien faire ressentir, par contraste, le réel et l’ancrage.

Un chemin de traverse explore de façon ludique le piège amoureux à travers une appropriation du piège à crabes, bercé par des textes de Saint John Perse !

Des formats plus grands, souvent des toiles libres, permettent de libérer le geste et d’élargir le champ de la méditation, toujours hantée par la périnatalité et ancrée dans l’imaginaire du Lieu.

Ici danse 4 2015

Ici danse acrylique sur toile 50 x 50 cm